02/01/2017

Les mots qui polluent, les mots qui guérissent

"L'imperfection est parfaite car elle peut toujours être améliorée."

10:40 Écrit par attila dans conseils | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les mots qui polluent, les mots qui guérissent

"L'imperfection est parfaite car elle peut toujours être améliorée."

09:50 Écrit par attila dans conseils | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/07/2010

Anatole France


« Fermez-moi ce livre, mademoiselle Jeanne, laissez là, s’il vous plaît, « l’Oiseau bleu, couleur du temps » que vous trouvez si aimable et qui vous fait pleurer, et étudiez vite l’éthérisation. Il serait beau qu’à sept ans vous n’eussiez pas encore une opinion faite sur la puissance anesthésique du protoxyde d’azote ! » M. Louis Figuier a découvert que les fées sont des êtres imaginaires. C’est pourquoi il ne peut souffrir qu’on parle d’elles aux enfants. Il leur parle du guano, qui n’a rien d’imaginaire. — Eh bien, docteur, les fées existent précisément parce qu’elles sont imaginaires. Elles existent dans les imaginations naïves et fraîches, naturellement ouvertes à la poésie toujours jeune des traditions populaires[17].

Il refuse le réalisme de Zola, qu’il juge brutal, et, à l’esprit scientifique en littérature, il oppose des écrivains comme Dickens et Sand, car, pour lui :

« L’artiste qui ne voit les choses qu’en laid n’a pas su les voir dans leurs rapports, avec leurs harmonies [...][18]. »

Toutefois, son attitude à l'égard de Zola évolue au début des années 1890 avec La Bête humaine, L'Argent et La Débâcle, auxquels il consacre des articles élogieux[19].

Ses œuvres comportent donc de nombreux éléments féériques et souvent proches du fantastique[20].

C’est dans le même esprit qu’il aborde l’histoire, se défiant des prétentions scientistes, non pour réduire cette discipline à une fable, mais pour souligner les incertitudes qui lui sont inhérentes. L’histoire est un thème qui revient souvent dans ses œuvres. Le style qu’il utilise pour en parler est caractéristique de l’ironie et de l’humour franciens :

« Si je confesse aujourd’hui mon erreur, si j’avoue l’enthousiasme inconcevable que m’inspira une conception tout à fait démesurée, je le fais dans l’intérêt des jeunes gens, qui apprendront, sur mon exemple, à vaincre l’imagination. Elle est notre plus cruelle ennemie. Tout savant qui n’a pas réussi à l’étouffer en lui est à jamais perdu pour l’érudition. Je frémis encore à la pensée des abîmes dans lesquels mon esprit aventureux allait me précipiter. J’étais à deux doigts de ce qu’on appelle l’histoire. Quelle chute ! J’allais tomber dans l’art. Car l’histoire n’est qu’un art, ou tout au plus une fausse science. Qui ne sait aujourd’hui que les historiens ont précédé les archéologues, comme les astrologues ont précédé les astronomes, comme les alchimistes ont précédé les chimistes, comme les singes ont précédé les hommes ? Dieu merci ! j’en fus quitte pour la peur. »[21]

France utilise plusieurs types d’ironie : il peut s’agir de faire parler naïvement des personnages en sorte que le lecteur en saisisse le ridicule ou bien d' exprimer avec loquacité l’antithèse de ce que l’auteur pense, en faisant sentir l’ineptie des propos tenus. Le premier genre d’humour est le plus léger et imprègne tout particulièrement L’Île des Pingouins, qualifiée de « chronique bouffonne de la France » par Marie-Claire Bancquart[21]. La seconde sorte d’humour se manifeste surtout par une ironie noire qu’illustre par exemple le conte Crainquebille, histoire d’une injustice sociale ; Anatole France fait ainsi dire à un personnage qui analyse le verdict inique prononcé par un juge :

« Ce dont il faut louer le président Bourriche, lui dit-il, c’est d’avoir su se défendre des vaines curiosités de l’esprit et se garder de cet orgueil intellectuel qui veut tout connaître. En opposant l’une à l’autre les dépositions contradictoires de l’agent Matra et du docteur David Matthieu, le juge serait entré dans une voie où l’on ne rencontre que le doute et l’incertitude. La méthode qui consiste à examiner les faits selon les règles de la critique est inconciliable avec la bonne administration de la justice. Si le magistrat avait l’imprudence de suivre cette méthode, ses jugements dépendraient de sa sagacité personnelle, qui le plus souvent est petite, et de l’infirmité humaine, qui est constante. Quelle en serait l’autorité ? On ne peut nier que la méthode historique est tout à fait impropre à lui procurer les certitudes dont il a besoin. »[22

- savoir c'est rien, l'imagination c'est tout

10:34 Écrit par attila dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/06/2010

Chine

Quand un chinois vous dit "oui" cela veut dire trois choses:

1. oui je vous ai entendu

2. oui je vous ai compris

3. oui je réfléchis à ce que je vais vous répondre

Quand un chinois dit "non" deux choses:

1. qu'il n'a pas envie de discuter

2. qu'il veut rester poli

Extrait du blog de Jacques Attali "Nos enfants, ou l'Allemagne":

A Attila,

"Lors de ma visite en Chine, agacé par la position pro-régime du guide local, je lui posais la question de savoir si la Chine se préoccupait de l'opinion mondiale dans sa gouvernance du pays, il m'a répondu net: NON. Cela a le mérite d'être clair."
Pas du tout Fléau des Dieux, le guide ne voulait simplement pas engager une conversation qui pouvait devenir glissante, il voulait vivre sereinement, pas cracher dans la soupe comme on disait à Versailles.
NON en Chinois veut dire : je n’ai pas envie de converser.
Sur ces bonnes paroles, je ne souhaite pas polémiquer. Je vous lis, le blog de Jacques Attali et ses succursales, et c’est amusant et instructif.
Ann

C'est à croire qu'il n'y a que JA qui carbure en France, où sont passés les 65 millions de français? Vue de Chine (Inde,etc), la crise actuelle est celle de l'Occident, c'est donc à nous de la résoudre, politesse orientale?:
http://info.sfr.fr/france/audios/Attali-c-est-une-crise-d...

@Ann: merci pour cet éclaircissement de la pensée chinoise. Je me rends compte qu'il me faudra longtemps pour en saisir la profondeur. Malheureusement, pauvre occidental, je n'ai pas le temps et je crains que je/nous devrai/devrons abandonner nos efforts de compréhension mutuelle. C'est dommage ...

11:34 Écrit par attila dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/06/2010

Des citations sur "entreprendre"

> Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.
Guillaume d'Orange-Nassau dit le tassiturne

> Il est indispensable d’espérer pour entreprendre.
[Yvon Gattaz]

> Il est souvent nécessaire d'entreprendre pour espérer et de persévérer pour réussir.
[Gilbert Cesbron]

> La difficulté de réussir ne fait qu’ajouter à la nécessité d’entreprendre.
[Pierre-Augustin Caron Beaumarchais]
Le Barbier de Séville

> Ce n'est pas la peur d'entreprendre, c'est la peur de réussir, qui explique plus d'un échec.
[Emil Michel Cioran]
De l'inconvénient d'être né

11:55 Écrit par attila dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/06/2010

Les citations de Philippe Geluck

Les citations de Philippe Geluck

«Chaque minute en Amazonie, on déboise l'équivalent de 60 terrains de football. C'est un peu idiot, il n'y aura jamais assez de joueurs.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée L'avenir du chat

«Plus je grossis et plus je m'aigris.»
[ Philippe Geluck ] - Le meilleur du chat

«Certains déchets nucléaires produits dans les années 60 resteront dangereux pendant un demi million d'années. Pour ceux qui sont produits maintenant, il faudra compter 30 ans de plus.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée L'avenir du chat

«La mort, c'est un peu comme une connerie. Le mort, lui, il ne sait pas qu'il est mort. Ce sont les autres qui sont tristes. Le con, c'est pareil.»
[ Philippe Geluck ] - Le succulent du chat

«Dans le domaine de la création, la pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait du magazine Télérama - 26 Mai 1999

«Dieu a créé l'homme à son image. Ensuite, l'homme a évolué. Dieu, lui, on ne sait pas...»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Le chat à Malibu

«Les jeunes, c’est tous des bons-à-rien . Et ça devient pire avec l’âge.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat

«Je ne lis que mes bouquins. Mais j'en écris tellement que je n'arrive pas à les lire tous.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée La vengeance du chat

«Le troisième millénaire sera rigolo ou ne sera pas.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée L'avenir du chat

«Un humoriste désespéré Doit se dire que la vie Est un jeu de maux.»
[ Philippe Geluck ]

«Pour être le meilleur, il suffit parfois que les autres soient moins bons.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat

«Il paraît que même à Monaco les rues ne sont plus sûres. Les milliardaires n'osent plus sortir le soir... Il y a des millionnaires qui rôdent.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat est content

«Se rendre compte qu’on est un imbécile est un signe d’intelligence.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat

«Le coup du lapin ça doit être terrible chez la girafe.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat est content

«Se suicider, c'est essayer de mourir de son vivant.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Entrechats

«Au pays des cyclopes, les borgnes sont aveugles.»
[ Philippe Geluck ] - Le succulent du chat

«Dieu a tout créé. Dieu a créé le racisme. Mais Dieu a aussi créé l'antiracisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Le chat à Malibu

«Le souci d’économiser l’énergie honore la ménagère.»
[ Philippe Geluck ] - Le docteur G. fait le point

«Nous savions que la publicité ciblait les imbéciles. Je découvre que ça marche aussi auprès des abrutis profonds.»
[ Philippe Geluck ] - Le docteur G. fait le point

«Si les pétroliers transportaient de l'eau de mer, on s'en foutrait qu'ils fassent naufrage.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat est content

«Terrorisme, missile ou pollution sont des plus gros mots que caca, merde ou prout.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat

«Dans le passé, il y avait plus de futur que maintenant.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Le chat 1999, 9999

«Contrairement aux chasseurs qui, eux, ne sont pas des lapins, les pollueurs, eux, sont des ordures.»
[ Philippe Geluck ]

«Je voudrais mettre en garde les journaux à scandale. Ma vie sexuelle n'intéresse personne. Même pas ma femme.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Le chat à Malibu

«Dieu a créé l'homme. Et ensuite, pour le remercier, l'homme a créé Dieu.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Entrechats

«Plus je sais ce que je veux, moins je veux ce que je sais.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Entrechats

«Un groupe de loups, c'est une horde. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupe d'hommes, c'est souvent une bande de cons.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée La vengeance du chat

«Il vaut mieux se tromper et le reconnaître que ne pas se tromper et le nier ! Je me trompe ?»
[ Philippe Geluck ]

«Quand on retire tout ce qu’on a dit, il reste tout ce qu’on a pas dit.»
[ Philippe Geluck ] - Et vous, chat va ?

«Moi au moins je ne mache pas mes mots, sauf les mots “chewing-gum” et “steack coriace”.»
[ Philippe Geluck ] - Et vous, chat va ?

«Je bouffe de temps en temps des asticots pour assouvir un sentiment de vengeance par anticipation.»
[ Philippe Geluck ] - Et vous, chat va ?

«Les lois de l’humour sont très sévères : on ne peut pas se moquer des victimes, des noirs, des homos, des musulmans, des juifs, des handicapés... moi je dis : de qui se moque t-on ?»
[ Philippe Geluck ] - Et vous, chat va ?

«Les imbéciles pensent que tous les noirs se ressemblent. Je connais un noir qui trouve, lui, que tous les imbéciles se ressemblent.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat est content

«Quand on voit tous ces top models anorexiques et qu'on sait ce qu'on les paye on se dit que ça fait cher le kilo.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat est content

«S'endormir au volant, c'est très dangereux. S'endormir à vélo, c'est très rare. S'endormir à pied, c'est très con.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat est content

«Lorsque mes enfants mettent leurs petits souliers devant la cheminée, Saint Nicolas leur dépose toujours des semelles anti-odeur dedans.»
[ Philippe Geluck ] - Le docteur G. fait le point

«Je suis tout prêt à croire en Dieu. Mais je pense que Dieu n’est pas tout-à-fait prêt à croire en moi.»
[ Philippe Geluck ] - Le chat

«En Belgique, on n'a peut-être pas beaucoup de champions du monde, mais dans le monde, ils n'ont pas autant de champions de Belgique que chez nous.»
[ Philippe Geluck ] - Le meilleur du chat

«C'est encore heureux que les circuits de Formule 1 soient à sens unique.»
[ Philippe Geluck ] - Extrait de la bande dessinée Entrechats

«- Voulez-vous me prendre en photo avec mon chapeau ? - Ce serait plus facile avec un appareil photo !»
[ Philippe Geluck ]

 Voir les 174 citations de Philippe Geluck

14:53 Écrit par attila dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/02/2010

Citations diverses

-« Savoir n’est rien - dit-il un jour - imaginer est tout. » A. France

-The government is not the solution; it is the problem. Ronald Reagan

-And for those who seek to advance their aims by inducing terror and slaugthering innocents, we say to you now, "Our spirit is stronger and cannot be broken. You cannot outlast us, and we will defeat you". Barack Obama, discours d'inauguration

-Because when it comes to economy, the American people are not the problem; they are the solution. Barack Obama

-L'imagination est plus importante que la connaissance, car la connaissance est limitée. Tandis que l'imagination embrase le monde, stimule tout progrès et constitue la source de toute évolution. A. Einstein

-Tout aventurier  est né d'un mythomane.  [André Malraux] 
-Les grands rêves poussent les hommes aux grandes actions et aux mythomanies  épiques.
    
[Napoléon Bonaparte]
-Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner.
-Le mot de "vertu politique" est un non-sens.
-Plus on est grand et moins on doit  avoir de volonté ; l'on dépend des événements  et des circonstances.
-Ce n'est pas possible ; cela n'est pas français.
-Le mensonge n'est bon à rien, puisqu'il ne trompe qu'une fois.
-En politique  une absurdité  n'est pas un obstacle.
-Le moyen d'être  cru est de rendre la vérité incroyable.
-Il faut vouloir vivre et savoir mourir.
- Du sublime au ridicule, il n'y a qu'un pas.

-"Tout d'abord, les Américains sont plus de 300 millions et l'argent est nécessaire pour arriver à nous en intéresser. Cela passe par mla télévision et les spots publicitaires.

Au demeurant, limiter l'influence de l'argent est pratiquement impossible, vu le premier amendement de la Constitution qui garantit la liberté d'expression. Et empêcher quelqu'un de lever des fonds pour financer sa campagne équivaut en quelque sorte à s'opposer à son droit à l'expression. En effet, sans doute est-il probable que nombre de citoyens approchent le problème de la sorte". Thomas E. Mann de Brookings Institution dans La Tribune (11/2007)

-"Les élections américaines sont un barnum masquant le poids phénoménal de l'argent". Hubert Védrine

-" L'argent n'est plus le nerf de la guerre: il en est l'objectif principal, aux dépens du débat politique. Impossible de sous-evaluer le péril qui menace la démocratie" André Kaspi, historien.

-"Une proposition scientifique n'est donc pas une proposition vérifiée - ni même vérifiable par l'expérience -, mais une proposition réfutable (ou falsifiable [3]) dont on ne peut affirmer qu'elle ne sera jamais réfutée. La proposition « Dieu existe » est pour Popper dotée de sens, mais elle n'est pas scientifique, car elle n'est pas réfutable. La proposition « Tous les cygnes sont blancs » est une conjecture scientifique. Si j'observe un cygne noir, cette proposition sera réfutée. C'est donc la démarche de conjectures et de réfutations qui permet de faire croître les connaissances scientifiques." Karel Popper

->Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. Balaise Pascal

-« Une intelligence qui, à un instant donné, connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la compose embrasserait dans la même formule les mouvements des plus grands corps de l'univers et ceux du plus léger atome ; rien ne serait incertain pour elle, et l'avenir, comme le passé, serait présent à ses yeux. » Pierre Simon de Laplace, connu sous le nom de "démon de Laplace"

-Il n’y a pas de richesse sans créativité, ni de créativité sans démocratie. Jacques Attali

-Le nomade ne se met pas en marche s'il n'a pas une Terre promise à laquelle rêver.
[Jacques Attali]
Extrait de Fraternités - Une nouvelle utopie

-J'aime mieux commettre une injustice que de souffrir un désordre. Goethe.

-Le problème de l’islam, c’est l’affaire des musulmans. Le problème de la laïcité, c’est l’affaire des Etats. Nous ne pouvons qu’inviter nos amis musulmans à moderniser leurs dogmes. Et, pour cela, il y a un grand modèle, celui du Talmud, qui dit qu’il n’est pas de vérité, quoique révélée, qui ne soit sujette à débat. J’espère que les musulmans se doteront un jour d’un texte qui ressemble à un Talmud, mais c’est leur affaire. En tout état de cause, les dogmes n’ont pas à dicter leur loi à la loi civile, et sur ce plan, le législateur ne doit pas céder. BHL

- La chasteté est un crime contre la nature. Nietzsche

- L'essentiel n'est pas de vivre, mais de bien vivre. Platon

- J'ai toujours pensé qu'une vie réussie c'était d'abord une vie consacrée à faire que le monde avec soi soit légèrement meilleur qu'un monde sans soi. Jacques Attali "Entreprendre en banlieue" reprise de Baden Powell

- Plus personne, ou presque, ne croit que changer la vie des autres est important pour soi. Jacques Attali dans "La voie humaine"

- D'abord Dieu créa l'homme. Puis, pour le remercier, l'homme créa Dieu. Phillipe Geluck (Le Chat)

- Il n'y a pas 36 solutions: soit Dieu a lui-même été créé par un Super-Dieu et dans ce cas il n'est qu'un second couteau; soit Dieu a vraiment tout créé et dans ce cas il s'est aussi créé lui-même; et un type qui se crée lui-même, ça porte un nom: cà s'appelle un schizophrène. Le Chat

- Dieu est un phénomène (un fait) psychologique universel qui existe depuis des millénaires. Jung

- La métaphysique est totalement inapte à démontrer rationnellement l'existence ou la non- existence de Dieu, car c'est une question métaphysique et non scientifique, puisque le concept de Dieu en tant que tel est un phénomène qui échapppe totalement à toute observation et à toute expérimentation. Kant

- La vie est une maladie mortelle, sexuellement transmissible.Woody Allen, cinéaste

- Le névrosé est celui qui trouve que 2+2=4 et ça l'inquiète, le psychopathe est celui qui trouve que 2+2=5 et il s'en fout. Pierre Desproges

- Si les singes savaient s'ennuyer, ils pourraient devenir des hommes. Goethe

>Il y a bien autant de paresse que de faiblesse à se laisser gouverner
Jean de La Bruyère

-Les deux maux du monde sont l'ordre et le désordre: la pouriture me dégoûte et la vertu me donne le frisson. Alain Delon à la fin du film "Mort d'un pourri" réalisé par Lautner, sur un scénario d'Audiard

-Attila, cette phrase que vous citez de ma chère Françoise Giroud ""Le jour où une femme incompétente sera nommée à un poste de responsabilité, on pourra parler d'égalité des sexes" est une de mes phrases fétiches. Elle est tellement vraie! Remarquez, cela a déjà eu lieu... ;-))

La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour où, à un poste important, on désignerait une femme incompétente.
[Françoise Giroud ]
Extrait du journal Le Monde - 11 Mars 1983
  > Le marché pénalise les minorités pauvres, alors que la démocratie pénalise les minorités riches.
[Jacques Attali]

11:47 Écrit par attila dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |